L’arthrose lombaire

Qu’est-ce que l’arthrose lombaire ?

L’arthrose est une maladie articulaire qui apparaît généralement à partir de l’âge de 40 – 50 ans. Il s’agit en effet d’une déchéance du cartilage de l’articulation dont les genoux, les hanches ainsi que les articulations se trouvant entre les vertèbres sont les plus touchées par cette usure chronique.

En ce qui concerne l’arthrose lombaire, également appelée lombarthrose, elle figure parmi les cas d’arthrose les plus fréquents. Elle touche les zones d’articulation des vertèbres. L’arthrose lombaire se situe généralement au niveau de la 5e vertèbre lombaire. En effet, c’est dans cette partie du corps que les contraintes mécaniques sont les plus fortes. Le patient peut ressentir des douleurs plus fortes au fur et à mesure que ses mouvements et exercices physiques augmentent. C’est, en effet le frottement des vertèbres qui provoque des douleurs passagères attachées à la compression des nerfs ou des disques intervertébraux.

Causes et facteurs de risques de l’arthrose lombaire

L’arthrose lombaire peut toucher tout individu, homme ou femme à un certain âge. Les études montrent que la majeure partie de la population souffre d’arthrose lombaire à 70 ans. Hormis le manque d’activité physique, le surpoids est aussi un facteur pouvant engendrer l’arthrose lombaire. Ils vont réduire le tonus musculaire, ce qui aura une conséquence majeure sur l’apport sanguin dans les muscles. Cela va empêcher une bonne oxygénation du cartilage.

Il ne faut pas quand même abuser du sport, car une pratique intensive pourrait aussi engendrer des microtraumatismes pouvant endommager le cartilage s’ils se multiplient. L’apparition de l’arthrose lombaire pourrait aussi être le résultat d’une prédisposition héréditaire. Outre qu’une posture anormale, une personne qui a tendance à adopter une mauvaise position au travail ou en faisant du sport est également exposée au risque d’arthrose lombaire.

Causes et facteurs de risques de l’arthrose lombaire

Le traitement de l’arthrose lombaire

Si après diagnostic, il s’est avéré que la personne souffre d’arthrose lombaire, il faudrait tout de suite agir afin d’éviter que cela ne se complique. En effet, le fait que l’arthrose ne se guérit pas ne pourra pas empêcher de soulager les douleurs qu’elle provoque. Il faut commencer par mettre un terme à toutes les activités et à la prise d’antalgiques.

En général, cela nécessite la prise de certains médicaments à savoir le paracétamol et les anti-inflammatoires. Il se pourrait aussi que le médecin prescrive des myorelaxants afin de détendre les muscles du dos. Un autre moyen de soulager les douleurs est aussi l’utilisation de corticoïdes. Celle-ci sera injectée directement près de la zone touchée par l’arthrose, mais elle se présente aussi sous forme de comprimés.

En cas d’arthrose évoluée ou invalidante, ou bien si les autres traitements n’ont pas d’effet, une intervention chirurgicale s’avère être indispensable pour limiter ses effets. Le patient devrait aussi s’habituer à l’adoption d’une bonne posture et parfois, le patient devrait porter un corset d’immobilisation vertébral de série ou sur-mesure afin de maintenir un bon positionnement, surtout si des crises aiguës ont lieu.

Solutions naturelles contre l’arthrose lombaire

Comme toutes autres pathologies, il existe des traitements naturels permettant de soulager l’arthrose lombaire. Hormis les médicaments à base d’anti-inflammatoires et antidouleurs, les séances de kinésithérapie ou encore les injections de corticoïdes, la consommation des oméga-3 est aussi un excellent moyen de ralentir l’arthrose lombaire. Des acides gras mondialement connus pour être des meilleurs anti-inflammatoires naturels, les oméga-3 ont le pouvoir de limiter la détérioration du cartilage et soulager la douleur que l’arthrose lombaire provoque.

Il existe aussi des plantes médicinales permettant de traiter l’arthrose lombaire. Il s’agit de l’harpagophyton et du gingembre qui ont le pouvoir de réduire la production de substances liées à l’inflammation. Il faudrait quand même consulter un expert de la phytothérapie pour éviter une mauvaise utilisation de ces plantes. Enfin, il faudrait aussi essayer de réduire les tensions et contractures en pratiquant des activités physiques visant à renforcer les muscles. Une bonne hygiène de vie et surtout l’adoption d’une bonne posture au quotidien permettront aussi de soulager l’arthrose lombaire.

Notre solution pour soulager naturellement l’arthrose lombaire

A ce sujet, les solutions naturelles sont à privilégier. Parmi elles, le zen back est spécialement conçu pour corriger votre posture. Avec les sangles qui viendront se placer sur les genoux, cette ceinture lombaire va basculer le bassin vers l’avant afin de pouvoir adopter une bonne posture assise sans fournir d’efforts et sans douleurs musculaires. De plus, vous pouvez ajuster votre ceinture afin d’avoir un bon maintien du dos adapté à votre morphologie. Cette ceinture lombaire va également soulager les tensions qu’un mauvais alignement de la colonne vertébrale peut causer. Grâce à elle, votre fauteuil ou chaise sera plus ergonomique et plus confortable, même si vous devez rester en position assise pendant un long moment, au bureau par exemple.

ZEN BACK

     SOULAGE

Porter le Zen Back 15 minutes par jour permet de renforcer les muscles posturaux et d’adopter une bonne posture en position assise sans fournir d’efforts pour un soulagement immédiat des douleurs de dos.

     HABITUE

Porter le Zen Back 1 heure par jour permet de créer une bonne habitude posturale. Debout ou en position assise la posture est nettement améliorée.

     RÉÉDUQUE

Porter Zen Back plus d’une heure par jour permet de maintenir une bonne posture durablement et naturellement. De réduire les tensions musculaires et les TMS, et diminuer considérablement les maux de dos.

Autres pathologies soulagées